CILE
Prominent Professor of Islam emphasizes the Harmony between Freedom and Shariah

Le Centre de Recherche sur la Législation Islamique et l’Éthique (CILE), membre de la Faculté des études islamiques du Qatar (QFIS), a organisé une conférence sur « L’application de la sharî‘a dans les sociétés de liberté : de la perspective légale à la vision éthique », le mardi 3 décembre 2013, à la direction du QFIS, dans la Cité de l’éducation.

Le conférencier, Dr Mohamed Moctar Al-Shinqiti, un éminent penseur politique et professeur d’islam et d’éthique politique au sein du CILE, a commencé, lors de sa conférence, par insister sur l’harmonie entre la liberté et la sharî‘a et la nécessité de conjuguer la liberté à la sharî‘a, dans le but de sauver les sociétés musulmanes actuelles du schisme culturel et éthique entre les islamistes et les laïcs, et d’ouvrir de nouveaux horizons pour une réconciliation historique mutuelle, mais aussi avec le reste de la famille humaine.

Dr Al-Shinqiti a également exposé les obstacles actuels susceptibles de faire obstacle à cette intégration entre la sharî‘a et la liberté. Parmi ces obstacles, il a mentionné : le manque de sens pratique, l’absence d’une définition claire des concepts de « sharî‘a » et « d’application de la sharî‘a ». Il a dit que les musulmans avaient besoin d’avoir une théorie claire de la religion qui reflète une compréhension de l’islam, afin de surmonter le dualisme qui existe entre la loi divine et la loi humaine, et pour développer une claire distinction entre les deux aspects de la moralité et de la légalité dans la sharî‘a.

La conférence a reçu une large audience, et s’est conclue par une séance de questions sur les défis éthiques et jurisprudentiels qui reflètent le niveau des anxiétés morales et intellectuelles suscitées par le printemps arabe.

Cette conférence fait partie d’une série d’événements publics tenus par le CILE tout au long de l’année académique concernant différentes disciplines, notamment l’économie, la politique, les arts, les médias, l’environnement, la bioéthique, la psychologie, la méthodologie et les études sur le genre. En organisant de tels événements, le Centre cherche à approfondir la discussion sur de nouvelles problématiques émergentes et de proposer des approches et des solutions éthiques.

Postez vos commentaires

Your email address will not be published*

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.