CILE
Domaines de recherche
CILE Hosts Seminar on Islamic Ethics and Gender at University of Oxford

Plus de photos ICI

Le Centre de Recherche sur la Législation Islamique et l’Ethique (CILE) clôture son séminaire de recherche sur l’éthique islamique et les questions du genre

 

1er Juin 2015 (Doha, Qatar): Le Centre de Recherche sur la Législation Islamique et l’Éthique (CILE), membre de la Faculté d’Études islamiques de l’Université Hamad Bin Khalifa à la Fondation du Qatar pour l’Éducation, les Sciences et le Développement communautaire, a clôturé la semaine dernière les activités de son séminaire de recherche fermé au public sur le thème « L’éthique islamique et les études du genre » qui s’est tenu du 19 au 21 mai au Saint Antony’s College de l’Université d’Oxford (Royaume-Uni).

Le séminaire avait pour objet de faire évoluer la recherche éthique sur les questions du genre sur le plan aussi bien théorique que pratique. Les participants se sont efforcés de répondre à deux questions.

  • Dans le cadre de la première question, celle de la référence et des fondements philosophiques, les débats ont porté sur la manière d’élaborer un cadre de référence pour les questions du genre sur la base des textes de la sharia, ainsi que sur l’analyse des fondements philosophiques régissant les questions du genre chez les mouvements féministes modernes.
  • La seconde question portait quant à elle sur l’examen des expériences et des pratiques modernes autour des questions du genre, en particulier des approches islamiques contemporaines de la question des droits et des devoirs et des différences entre hommes et femmes au niveau de certaines prescriptions juridiques ainsi que sur la comparaison des différents efforts accomplis en matière de droit de la famille.

L’organisation de ce séminaire entre dans le cadre de la mission de la Fondation du Qatar de construire une société éthique, capable de faire face aux défis contemporains et aux problématiques théoriques et pratiques auxquelles les sociétés majoritairement musulmanes se trouvent confrontées.

Le séminaire a été modéré par Dr Mawahib Bakr, Gestionnaire de programmes au CILE, qui est titulaire d’un doctorat en Études du Genre de l’Université de York au Canada. Un groupe d’éminents théologiens musulmans et experts sur les questions du genre et du féminisme ont participé au séminaire, qui a réuni Dr Sheikh Mohamed El-Tahir El-Mesawi, Professeur adjoint à la Faculté de la Connaissance révélée islamique et des Sciences humaines, Université islamique internationale de Malaisie ; Dr Ziba Mir-Hosseini, Professeure-chercheure au Centre de Droit islamique et moyen-oriental de l’Université de Londres ; Dr El-Mathani Amin Nadir, président du groupe de l’Union islamique du Kurdistan au Parlement irakien ; Dr Ruqaia Taha Jabir Al Ulwani, Professeure adjointe à l’Université de Bahreïn ; Dr Terrell Carver, Professeur de Théorie politique, Université de Bristol, Royaume-Uni ; Dr Serene Jones, seizième président du Séminaire Théologie historique de la ville de New York et présidente élue de l’Académie américaine des religions ; ainsi que Dr Tariq Ramadan, Directeur du CILE et Professeur d’Etudes islamiques contemporaines, Université d’Oxford, et son adjoint le Sheikh Chauki Lazhar.

Rappelons que le Centre de Recherche sur la Législation Islamique et l’Ethique (CILE) a également organisé le mercredi 20 mai une conférence publique en marge de ce séminaire de recherche. Intitulée « Les femmes et les hommes dans la pensée éthico-religieuse : vers une approche alternative », la conférence était modérée par le Pr Tariq Ramadan et rassemblait les Docteurs Mohamed El-Tahir El-Mesawi, Ruqaia Taha Jabir Al Ulwani, Terrell Carver et Ziba Mir-Hosseini.

Postez vos commentaires

Your email address will not be published*

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.