CILE Concludes Second Annual Summer School in Granada (Spain)

Professeurs du CILE et étudiants ayant participé à cette seconde édition d'université d'été à Grenade, Espagne

 

L’édition de 2015 a rassemblé 45 étudiants de divers pays du monde

 

Doha, Qatar, 16 juin 2015 – Le Centre de Recherche sur la Législation Islamique et l’Ethique (CILE), membre de Faculté d’Etudes islamiques du Qatar (QFIS) à l’Université Hamad bin Khalifa (HBKU), a récemment clôturé sa seconde université d’été annuelle. La session de cinq jours, intitulée « L’éthique et les questions sensibles contemporaines », était consacrée à la pensée critique dans les études islamiques.

L’université d’été, qui s’est tenue du 31 mai au 5 juin 2015 à la Fondation euro-arabe de Grenade, Espagne, était organisée en collaboration avec NURA INTERCULTURAL et l’European Muslim Network.

De par son appartenance à la Faculté d’Etudes islamiques de l’Université Hamad bin Khalifa, qui est membre de la Fondation du Qatar pour l’Education, la Science et le Développement communautaire, le CILE participe à la mission de la Fondation du Qatar de promouvoir la vie culturelle en renouvelant la pensée juridique et éthique islamique et les comportements afin de répondre aux défis de notre époque.

L’université d’été, qui a accueilli 45 étudiants de troisième cycle en provenance de différents pays du monde, s’est intéressée à l’éthique et à son rôle dans le développement de solutions novatrices à diverses problématiques contemporaines, en particulier celles liées à l’autorité, au travail, à la liberté et aux questions du genre.

Une série de conférences a été organisée sur des sujets aussi vastes que les limites de l’autorité prophétique ; la gérance de l’être humain entre révélation et raison ; la relation dialectique entre spiritualité et éthique ; l’éthique sociale du Coran ; les droits des travailleurs ; la liberté religieuse dans le Coran ; l’égalité des sexes entre mythe et réalité ; les défis politiques contemporains ; le rapport au pouvoir dans le contexte de la mondialisation ; la crise constitutionnelle de la civilisation islamique.

Parmi les intervenants figuraient : Dr Tariq Ramadan, directeur exécutif du CILE ; Chauki Lazhar, directeur adjoint du CILE ; Ray Jureidini, professeur de recherche sur l’éthique des migrations ; Mohamed El-Moctar Shinqiti, professeur adjoint d’éthique politique au CILE ; Mu’taz Al Khatib, professeur adjoint de méthodologie et d’éthique au CILE ; Dr Fethi Ahmed, coordinateur des Recherches au CILE ; et Dr Mawahib Abubakr, gestionnaire de programmes au CILE.

Le CILE a également organisé trois conférences publiques en parallèle avec les activités de l’université d’été. Ces conférences portaient sur le concept de sharia, les principes de la pensée critique en islam, et les défis posés par les migrations d’un point de vue islamique.

 

Postez vos commentaires

Your email address will not be published*

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.