CILE
Nouveau livre du CILE en français "L'Éthique en Islam" par Shaykh Yûsuf Al-Qaradâwî

Le Centre de Recherche sur la Législation Islamique et l'Éthique (CILE), membre de la Faculté d'Études Islamiques au sein de l'Université Hamad Bin Khalifa, est honoré de vous annoncer la parution d'un nouvel ouvrage du CILE en français, parmi d'autres à venir in sha Allah et d'autres déjà disponibles.

C'est une lecture d'autant plus importante que peu d'ouvrages et de travaux abordant la question de l'Éthique d'un point de vue Islamique ont été menés et/ou traduits en langue française.

[gallery ids="3344,3345,3337"]

cliquez pour agrandir

Shaykh Yûsuf Al-Qaradâwî nous fait ainsi l'honneur de prendre sa plume après toute une vie dédiée aux Sciences Islamiques, spécialement pour le Centre de Recherche sur la Législation Islamique et l'Éthique. Au vue de l'importance de cet ouvrage, nous l'avons rendu disponible en arabe, anglais et français. Nous vous proposons cet extrait:

L’Islam est avant tout un message porteur de valeurs et d’éthique ( khuluq ). À cet égard, le Prophète Muhammad a dit : « J’ai été envoyé pour parfaire les nobles caractères. » Ainsi, tout le message de l’Islam est rattaché à l’accomplissement de cette mission morale. L’Islam a également rattaché l’éthique aux actes de culte ( ‘ibâdat ). Comme l’énonce le Coran, la  salât  (prière) préserve de la turpitude ; la  zakât  (impôt social purificateur) purifie les biens ; le  sawm  (jeûne) éduque à la modération et rapproche de l’essentiel ; le  hajj  (pèlerinage) favorise une conscience intime de Dieu. Ces piliers de l’Islam sont donc tous liés à des valeurs morales. Si ces actes cultuels ne se reflètent pas dans le comportement, ils perdent alors toute valeur.

L’Islam a également établi un code moral pour les interactions sociales qui doivent être fondées sur les valeurs de vérité, de confiance, de justice, de bienfaisance et de miséricorde. Il n’y a donc pas de dissociation entre l’éthique, d’une part, et la science, la politique, l’économie ou même l’art, d’autre part. Les savants musulmans ont intégré l’éthique dans toutes leurs études. Certains savants soufis sont allés jusqu’à prétendre que la spiritualité islamique se réduit tout entière à l’éthique. Ibn al-Qayyîm n’a-t-il d’ailleurs pas dit dans ce sens : « La religion est l’éthique même et celui qui a plus de sens moral que toi est bien plus religieux que toi. »

 

L'ouvrage est d'ores et déjà disponible aux Éditions Tawhid

Postez vos commentaires

Your email address will not be published*

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.