CILE
Domaines de recherche
#CILE2015 Damian Howard « Creation, Evolution and Belief : Muslim-Catholic Considerations »

#CILE2015 Les Participants

 

>> 3e Conférence Annuelle Internationale du CILE, Bruxelles, mars 2015 <<

 

Biographie

Le Docteur Howard est un prêtre jésuite britannique. Il a étudié la théologie à Trinity College, Cambridge et au Centre Sèvres à Paris ; ainsi que la philosophie à la London School of Economics. Il a ensuite étudié l’islamologie à l’École d’Études orientales et afri- caines de l’Université de Londres, avant d’obtenir un doctorat en pensée islamique de l’Université de Birmingham. En octobre 2010, il a été invité par le pape Benoît XVI à prendre part à l’Assemblée extraordinaire du Synode des Évêques du Moyen-Orient et est fréquemment appelé à prendre la parole et à participer à des émissions au Saint-Siège et ailleurs.

Outre sa carrière universitaire, le Docteur Howard a travaillé pour diverses œuvres jésuites dont des établissements d’enseignement secondaire (St Ignatius College, Enfield, St Aloysius College, Glasgow), une paroisse (Corpus Christi à Brixton) et un centre social à Bruxelles (OCIPE – Service européen jésuite), ainsi qu’à la formation des novices. Il a participé activement au Réseau jésuite africain contre le sida. Il contribue régulièrement au journal jésuite en ligne Thinking Faith dont il appartient au comité de rédaction. Il est l’auteur de Being Human in Islam : The Impact of the Evolutionary Worldview (Être humain en islam : l’impact de la vision évolutionniste du monde, Londres : Routledge, 2011). Il est actuellement maître de conférences à Heythrop College (depuis septembre 2010) et directeur-adjoint de l’Institut Bellarmine de Théologie et de Philosophie (depuis 2014).

 

Titre de la conférence (Panel: Islam et Science)

Création, évolution et croyance : considérations musulmanes et catholiques

 

Résumé

La présente communication a pour objet de se pencher sur les perspectives catholiques et musulmanes sur la théorie de l’évolution. Ces deux religions adhèrent théologiquement à la liberté absolue du Créateur dans l’acte de création, une conviction qui devrait les persuader de prendre leurs distances vis-à-vis des lectures naïves de la mythologie cosmogonique. Nous avançons que cela les laisse libres d’engager un dialogue critique sur la théorie contemporaine de l’évolution, même si la vision évolutionniste du monde est assez emblématique de l’éthos de la modernité occidentale. Le domaine d’exploration le plus fertile pourrait bien être « l’anthropologie de l’action » post-darwinienne, déjà bien établie.

 

Vidéo

(à partir de 34 minutes 40 secondes)

Postez vos commentaires

Your email address will not be published*

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.