Safiyyah Surtee poursuit des études universitaires supérieures dans le cadre du Programme d'Études sur l'Islam initié par le Département des Études Religieuses de l'Université de Johannesburg, en Afrique du Sud. Elle a été nommée assistante d'enseignement au sein ce département sous la supervision du professeur Farid Essack. Ses études de maîtrise ont porté sur la jurisprudence de l'école d'exégèse musulmane hanafite, ainsi que sur la représentation des femmes. Elle est engagée dans une recherche continue sur l'Islam, le féminisme, la politique et la spiritualité. Il y a quelques années, elle a travaillé sur des programmes et des projets de recherche conçus par le Centre de Recherche sur l'Afrique et le Moyen Orient (Afro-Middle East Centre) établi à Johannesburg. Surtee siège également au Comité de Masjid al-Islam, une mosquée non-sectaire unique de Johannesburg qui intègre aussi bien les hommes que femmes. Elle est la co-fondatrice de Faithworks South Africa, un cercle d'études sur le Coran et une initiative pour engager un dialogue interreligieux. Plus récemment, elle a fait partie des principaux initiateurs du Réseau des Diplômés du Centre de Recherche sur la Législation Islamique et l’Ethique (CILE Alumni Network), un mouvement international de pensée qui a pour mission de diffuser le travail du centre à travers le monde. Surtee est une activiste militant pour la communauté, une bonne oratrice, une femme écrivain, une épouse, une mère de deux sœurs jumelles et la meilleure amie de ses chevaux.