Dr. Mohammad Ali Al-Bar
Directeur du Centre d’Éthique médicale au Centre médical international, Djeddah, Arabie Saoudite

Dr. Mohammad Ali Al-Bar est né à Aden, Yémen, le 19 décembre 1939. Il a obtenu son diplôme de médecine avec distinction à l’Université du Caire en 1964 et son diplôme de médecine interne à l’Université du Caire en 1969. Il est devenu membre du Collège Royal des Médecins (Londres, Edimbourg et Glasgow) en février 1971 et Fellow du Collège Royal des Médecins, Londres en 1994. Il s’intéresse à la bioéthique du point de vue islamique et a pris part à des rencontres et à des débats sur la jurisprudence islamique et l’éthique, y compris ceux de l’Académie internationale de jurisprudence islamique de Djeddah, de l’Académie de jurisprudence de La Mecque et de l’Organisation islamique des sciences médicales (IOMS), Koweït. Il est directeur du Centre d’éthique médicale du Centre médical international de Djeddah, Arabie Saoudite. Il est également consultant en médecine interne et conseiller au Département de Médecine islamique, Centre du Roi Fahd pour la Recherche médicale, Université du Roi Abdul-Aziz, Djeddah. Il est l’auteur de nombreuses publications sur des questions de bioéthique, dont la transplantation d’organes, la recherche sur les cellules souches, les banques de sperme, le sida, l’insémination artificielle, l’avortement, la contraception, l’embryologie, la mort cérébrale et la médecine prophétique. Il a écrit de nombreux ouvrages, dont le célèbre Human Development as Revealed in the Holy Qur'an and Hadith (« Le développement humain et les révélations à son sujet dans le Saint Coran et les hadiths », 2002).