Dr. Abul Fadl Mohsin Ebrahim
Professeur émérite, École de Religion, Philosophie et Lettres classiques, Université de KwaZulu-Natal, Campus de Howard College, République d’Afrique du Sud

Professeur émérite, Ecole de Religion, Philosophie et Lettres classiques, Université de KwaZulu-Natal, Durban, Afrique du Sud. Ses travaux portent sur le droit musulman et la bioéthique et il est l’auteur de nombreux articles sur des questions de bioéthique islamique. Il est intervenu dans des conférences sur la bioéthique dans de nombreux pays. Il est l’auteur de  Abortion, Birth Control and Surrogate Parenting: an Islamic Perspective (« Avortement, contrôle des naissances et mères porteuses : une perspective islamique ») publié par American Trust Publications, Indiana, Etats-Unis en 1989 et de Organ Transplantation, Euthanasia, Cloning and Animal Experimentation: An Islamic View (« La transplantation d’organes, l’euthanasie, le clonage et l’expérimentation animale : un point de vue islamique ») publié par l’Islamic Foundation, Leicester, Royaume-Uni en 2001. Il est titulaire d’une licence d’Etudes islamiques de l’Institut d’Etudes islamiques Aleemiyah, Karachi, Pakistan ; d’un master de l’Université Al-Azhar, Le Caire, Egypte ; d’un master et d’un doctorat en religion, spécialité études islamiques, de Temple University, Philadelphie, Etats-Unis. Sa thèse de doctorat était intitulée : « L’éthique islamique et les implications de la technologie biomédicale moderne : analyse de certaines problématiques relatives au contrôle de la reproduction, à la parentalité biotechnique et à l’avortement » (1986).